YouTube logoutilisateurs de Windows Phones n’ont à nouveau pas accès à YouTube. C’est triste… C’est surtout triste pour Microsoft qui n’a pas l’aire content d’après leur billet de blog.

Bien entendu, les forums et autres regorgent de réactions d’utilisateurs de Windows Phone qui sont scandalisés, d’anti qui y vont de leur « bien fait » et de rares qui jugent la situation sur les faits. Pour les détails du pourquoi et comment, je vous invite à consulter les liens, l’information fait suffisamment écho sur le web.

Ici, je vais surtout rebondir sur l’importance que revêt cette histoire. Après tout, les utilisateurs de Windows Phone n’ont pas accès à un service d’hébergement vidéo, la belle affaire… Non ?

YouTube, en début de l’année, c’est 72 heures de vidéo chargées par minute, 800 millions de visiteurs uniques par mois, et est considéré comme le second moteur de recherche (tirés de cette infographie). C’est une sources d’information qui devient incontournable. Alors, une plate-forme peut elle se passer de son application dédiée ? À priori, vu l’ampleur de l’affaire, non.

La chose intéressante est que l’un des arguments de Microsoft pour mettre en avant Windows Phone, c’était l’exclusivité Microsoft Office. Pour certains, cette intégration (en plus de l’intégration Sharepoint) était la killer-feature qui allait propulser Windows Phone en tête des ventes, en faisant un produit plus attendu que le prochain album de Mylène Farmer. 3 ans plus tard, Windows Phone atteint enfin 5% des parts de marché, et Microsoft décide enfin d’ouvrir un peu l’accès à Microsoft Office en proposant un client Microsoft Office 365 sur iOs et Android. Non pas une réelle app, l’app est plus proche de la simple liseuse que d’un SmartOffice ou d’un iWork. Scandaleux ? En fait non, il faut croire que personne ne s’intéresse à Microsoft Office…

Alors pourquoi tout ce remue ménage à propos de YouTube ? Dans cette histoire, l’argumentaire principal de Microsoft est que Google leur demande des conditions qu’ils ne semblent pas exiger des autres. C’est possible, même probable. Nous sommes après tout en pleine guerre ouverte entre ces deux sociétés. Il faut voir que Microsoft profite largement du succès d’Android grâce à ses brevets, il est prévu qu’ils empochent la somme colossale de 3,4 milliards en fin d’année. De quoi largement couvrir l’insuccès de Windows Phone…

Peut on réellement penser que Google dissuadera des acheteurs potentiels d’un Windows Phone du fait de l’absence de YouTube ? Si cela s’avère vrai, alors YouTube serait plus indispensable que Microsoft Office. Mais nous sommes avant tout dans une affaire de communication, Microsoft tente depuis un certain temps de tacler Google sur sa prétendu ouverture. Après tout, Google n’est pas le premier à mettre en pratique ce qu’ils demandent aux autres. Mais il faut aussi voir que les parts de marché des Smartphones se disputent auprès du grand publique. Et le grand publique est certainement plus intéressé par YouTube que Microsoft Office…

Vous passeriez vous de YouTube ? Au point d’acheter un Windows Phone ?

À propos de... Darko Stankovski

iT guy, photographe et papa 3.0, je vous fais partager mon expérience et découvertes dans ces domaines. Vous pouvez me suivre sur les liens ci-dessous.