Une nouvelle étude vient d’être publiée sur les usages des Smartphones aux États-Unis. Réalisée par Experian, on y apprend que l’américain passe en moyenne 58 minutes par jour sur son Smartphone. Si la téléphonie arrive en tête, suivie par les SMS et les réseaux sociaux, l’usage des iPhones et des Androphones se révèle évidemment différent.

À votre avis, qui passe plus de temps sur son Smartphone et pour quelle activité ?

Quel que soit le système, l’ordre d’importance des activités est le même : téléphonie, suivie des SMS, les réseaux sociaux, la navigation web, le courrier électronique, les jeux et le reste. Les possesseurs d’iPhones passent plus de temps sur leur appareil, 1h15 contre 49 minutes. Ils passent également moins de temps à utiliser la téléphonie et le web, mais plus de temps sur les SMS, le mail et le reste. Réseaux sociaux et jeux ayant un usage identique.

Comparatif iOs et Android.

Comparatif iOs et Android – Experian Marketing Services

Le rapport souligne une incohérence de ces chiffres. La vidéo par exemple ne totalise que moins de 1% du temps passé sur un Smartphone, soit même pas une minute… Mais les auteurs sont conscients de ce qui est étudié, c’est à dire tous les utilisateurs de Smartphones parmi lesquels ceux qui n’utilisent pas les activités listées.

S’en suit un graphique intéressant qui agrège la fréquence d’une activité, le temps passé et la part des utilisateurs de Smartphone qui l’utilisent. Ainsi, en ce qui concerne la vidéo puisqu’on l’a cité, seul 2,3% des utilisateurs de Smartphones en regardent sur Smarphone, avec une moyenne de 5 fois par jour et un temps (on ignore si il est cumulé ou par session) de 5 minutes. En comparaison, téléphonie et SMS sont utilisés quotidiennement  par 79% et 76% des possesseurs de Smartphones.

Usage par activités.

Usage des activités – Experian Marketing Services

On peut reprocher à ce graphique de perdre la comparaison iOs et Android, mais il souligne à nouveau qu’un possesseur de Smartphone n’est pas systématiquement un utilisateur de Smartphone. Téléphonie, SMSs, mails, média sociaux, Web et jeux sont utilisés par le plus grand monde (plus de 50%) avec une bonne fréquence. GPS, musique, vidéo et même lecture n’ont qu’une faible part.

Cette répartition peut paraitre alarmiste si vous prévoyez de développer une application pour Smartphone et si vous vous inquiétez de la fréquence d’utilisation. Néanmoins, il y aurai fin 2012 un peu plus de 1 milliard de Smartphones en circulation. 1%, c’est déjà 10 millions d’utilisateurs. Si vous arrivez à avoir ne serait-ce que 100 000 utilisateurs réguliers, vous n’apparaissez pas dans ces chiffres, mais votre application a déjà un beau succès.

Choisissez vous le champ d’application de votre app en fonction des usages ?

À propos de... Darko Stankovski

iT guy, photographe et papa 3.0, je vous fais partager mon expérience et découvertes dans ces domaines. Vous pouvez me suivre sur les liens ci-dessous.