Android a été le premier système pour tablettes à proposer la possibilité de définir plusieurs utilisateurs, fonction enrichie dans la version 4.3 d’Android par la notion de profils. Ces derniers ne sont disponibles que sur tablettes, et l’objectif est clairement de permettre le partage avec des enfants.

Partant d’une idée simple et avec l’objectif de simplifier le partage de la tablette avec un enfant, on peut rapidement se retrouver dans une situation assez frustrante.

Les profils limités

Un profil est plus exactement un profil limité. Un profil est créé et contrôlé par le propriétaire de la tablette. Un profil n’a aucune autonomie et n’a accès qu’aux apps et ressources qui ont été autorisées par l’utilisateur principal.

L’utilisateur type d’un profil limité est l’enfant. L’idée est de lui donner accès à ses apps, qui seront bien souvent de type jeu, et rien d’autre. Ainsi, Google Play n’est pas accessible bien que présent, il n’y a donc pas de risque que l’enfant installe n’importe quoi. Oui, l’icône Play est présent, l’app est nécessaire pour certaines validations avec le Play Store, mais l’utilisateur d’un profil ne peut rien en faire.

Nécessité de faire évoluer les apps

Les profils limités annoncent une évolution de la disponibilité des services sur Android. Ainsi, il est possible qu’un utilisateur n’ai pas accès à des services attendus, ce qui peut avoir des conséquences fâcheuses. C’est le cas pour mes apps.

Brothers in Games va globalement fonctionner. Après tout, l’app ne nécessite qu’une connexion réseau et sait gérer l’absence. Lors de l’affichage des détails d’un tournoi, choisir n’importe quelle option à part le partage va faire planter l’app.

Android profil limité géolocalisation
Géolocalisation d’un tournoi sous un profil limité.

L’affichage des informations nécessite un navigateur, la géolocalisation nécessite une app de cartographie (ou prenant en charge la géolocalisation) et l’insertion dans le calendrier nécessite une gestion des calendriers. Autoriser Chrome et Maps évitera le plantage dans les deux premiers cas. Le calendrier par contre n’est pas pris en charge par les profils limités.

Android configuration profil calendrier
Il n’est pas possible d’autoriser le calendrier pour un profil limité.

Selon les même mécanismes, la nécessité d’accéder aux contacts fera planter par défaut Kipintooch.

Il va donc falloir d’ici peu revoir toutes nos apps et prévoir le cas où elles fonctionneront sous profil limité. Mais vu la dynamique de la mise à jour Android, il y a le temps… Android 4.3 n’était pas encore visible dans les statistiques publiées début août. D’après la version 4.2, on atteindra les 5-6% pour le printemps 2014.

Les effets de bord des profils limités.

Je suis tombé sur ce problème : un jeu n’est finalement pas accessible dans le profile limité. Il s’agit d’un jeu récupéré non pas sur Play mais sur l’App-Shop Amazon. Les apps provenant de l’App-Shop nécessitent la présence de l’app Amazon sur laquelle l’utilisateur est identifié.

Android app shop app
Tentative d’accès sous profil limité à un jeu provenant de l’App-Shop.

Je n’ai pas exploré les détails mais il semble que Amazon vérifie en permanence les licences. Il est donc nécessaire d’activer l’App-Shop Amazon et de s’identifier. Ce qui quelque part est à l’encontre du principe du profile puisque l’enfant pourra accéder à l’App-Shop…

Ainsi, dans l’état actuel, il est impossible de partager avec un profile limité une app Amazon sans donner accès à l’App-Shop.

il y a deux autres effets de bord qui peuvent être gênants.

Pas de Play Store, pas de contenu additionnel

L’absence d’accès au Play Store ne permet pas d’ajouter du contenu additionnel à partir du profil limité. La sécurité est que l’enfant ne peux pas acheter ce contenu additionnel, mais on ne peut pas, à priori, non plus lui donner volontairement accès à ce contenu. Pensez par exemple aux niveaux d’un jeu comme Where’s my Water ?.

L’accès aux paramètre globaux

Les paramètres sont accessibles à partir d’un profil limité. Il n’est pas possible de réaliser des tâches relevant de l’administrateur de la tablette dans un profil limité. Mais certains paramètres sont globaux à toute la tablette. Ainsi, activer ou désactiver Bluetooth ou WiFi se fait pour tous. Si vous vous servez professionnellement de votre tablette et attendez des notifications de courrier électronique, l’enfant peut donc vous les désactiver. Idem, il est possible de changer l’heure. Si vous vous serviez de votre tablette comme réveil…

Le profil limité à destination des enfants est donc un choix intéressant pour les apps simples. Il convient cependant de savoir d’où elles viennent et ce qu’elles demandent car l’absence d’un service peut leur être fatal. Bien entendu, il est de la responsabilité des développeurs de mettre à jour leurs apps pour qu’elles ne crashent pas, mais sur Android, il faudra patienter pour que la part de marché nécessite cette attention.

En attendant, si vous donnez votre tablette à votre enfant, vérifiez les paramètres une fois qu’il a fini…

Si vous avez aimé ce post, n’hésitez pas à laisser un commentaire ci-dessous ou sur la page Facebook 😉

À propos de... Darko Stankovski

iT guy, photographe et papa 3.0, je vous fais partager mon expérience et découvertes dans ces domaines. Vous pouvez me suivre sur les liens ci-dessous.