Je suis toujours intéressé par les initiatives souhaitant préparer nos enfants au monde de demain. Surtout parce que ce monde de demain, tend à se rapprocher de plus en plus. Ainsi, la dernière trouvaille est un petit robot destiné à permettre aux kids d’apprendre la programmation et la robotique. Ce petit robot, c’est Winky, et c’est une pur création française.

Alors encore un me direz vous. Et oui, et un qui mérite que l’on en parle. Surtout parce que c’est un projet qui est actuellement en levée de financement pour lancer la production. Alors voyons ce que va apporter Winky pour le monde de demain.

Winky, c’est quoi ?

Winky, c’est l’autre bébé de deux parents qui s’inquiètent que leur enfant ne soit dépassé dans le monde de demain. Mais non, je vous rassure, l’idée n’était pas de former un nouveau né au hack avant son premier biberon.

L’idée a été d’être acteur dans la préparation des kids au monde de demain et principalement en ce qui concerne la robotique. Et pour cela, autant proposer ce qui sera un jouet éducatif. Ils ont donc créé la société Mainbot afin de produire et distribuer ce petit robot interactif, programmable et personnalisable destiné aux enfants dès 5 ans.

Winky un robot tout cute (Mainbot)

Winky est un robot tout cute. Il se présente comme une sphère sur pattes avec des oreilles. La tête tourne sur le corps et les oreilles… Ben sur la tête. Deux gros yeux lui permettent d’afficher une expression agrémentée de sons. Le dessus de la tête ainsi que le corps sont une coque tactile. Il possède également un détecteur de mouvements et un détecteur de son.

Winky se programme avec une app sur tablette, tablette qui n’est pas nécessaire pour interagir avec le robot. La programmation se fait avec un langage visuel à base de briques comme pour du Scratch.

Vous vous dites que jusque là, c’est du déjà vu sur le marché des robots éducatifs. Alors quels sont les plus de ce petit Winky ?

Des actions et des réactions

Grâce à la présence des capteurs, il sera possible de programmer des réactions de Winky. Une tape sur sa tête ou un mouvement devant suffiront à déclencher une action.

Sans capteurs, programmer un robot se limite à définir une chorégraphie. C’est une limite de la programmation de minidrones Parrot ou des robots Sphero. La possibilité de réagir est ce qui donne vie à un robot.

L’usage limité de la tablette

Le gros défaut de beaucoup d’initiatives d’apprentissage de la programmation et de la robotique est le temps que passe les enfants devant un écran. L’écran, ici une tablette, est évidemment indispensable pour la programmation, mais elle n’est que le prétexte à la création du robot qui est alors autonome. Une fois le programme terminé, le kid n’interagit plus qu’avec le robot, plus besoin d’écran. Winky est autonome, il exécute lui-même son programme contrairement par exemple au LEGO Boost ou Sphero.

Winky se programme sur tablette (Mainbot)

Bien sûr, l’idée est de pousser le kid au delà de la création du comportement de base. Après avoir joué avec Winky et avoir compris le comportement qu’il a créé, il pourra revenir sur le programme pour l’améliorer.

Winky, c’est un peu comme un LEGO

En écrivant cet article, je me suis rendu compte de la similitude. Avec une boite LEGO, l’enfant commence par construire son jouet en suivant les instructions. Une fois son jouet construit, il peut jouer avec. Puis, l’idée est qu’il puisse, avec les techniques de construction qu’il a appris, laisser libre court à sa créativité.

Et bien c’est pareil avec Winky. Des défis guideront le kid pour ses premiers pas. Une fois un défi implémenté, le Kid a un robot avec lequel jouer. Puis, il pourra laisser libre court à sa créativité et le faire évoluer.

Des robots personnalisables et évolutifs

La personnalisation et l’évolutivité, elle ne se limite pas à la création des programmes.

D’une part, il est possible de personnaliser Winky un changeant les oreilles ou en ajoutant un nez. Cela n’a évidemment un apport que purement cosmétique, mais c’est déjà sympa.

D’autre part, Winky est évolutif d’un point de vue matériel. De base, Winky ne peut se déplacer. Il sera possible de vous procurer un corps avec roues pour lui donner cette liberté. Un corps vidéo projecteur est également annoncé, celui-ci doit permettre non seulement de projeter des vidéos interactives.

Le tout dès 5 ans ?

Ok, 5 ans, ça me paraît jeune. Mais Mainbot assure avoir réalisé des tests de son robot après de 4000 familles et que c’est un âge réaliste. Je veux bien le croire mais ça va dépendre des kids et des parents. Ne pensez pas laisser vos kids seuls avec ce robot et une tablette. Dans tous les cas, il sera indispensable de les accompagner.

N’hésitez pas à accompagner les Kids pour leur découverte de la porgrammation (Mainbot)

Comment se procurer Winky ?

Winky sera commercialisé cet automne, au mois de novembre pour être plus précis. Cela va en faire un cadeau idéal pour Noël. Cependant, afin de financer la production, Mainbot mise sur le financement participatif. Il est donc proposé jusqu’au 13 juin sur la plate-forme Ulule. Le projet est déjà financé et les paliers les plus intéressants sont déjà atteints. En contribuant, vous pouvez obtenir Winky avec 35% de réduction. Vous pourrez aussi précommander le corps avec les roues ainsi que le vidéo projecteur. Le corps avec les roues est prévu pour juin 2020 et le vidéo projecteur, de manière pessimiste, pour 2021.

En conclusion, Winky est un projet intéressant et prometteur. Le matériel a l’air complet et l’évolutivité laisse espérer un robot qui ne sera pas abandonné dès que l’on aura fait le tour. Un projet définitivement à suivre.

À propos de... Darko Stankovski

iT guy, photographe et papa 3.0, je vous fais partager mon expérience et découvertes dans ces domaines. Vous pouvez me suivre sur les liens ci-dessous.