J’apprends à coder avec Scratch est un coffret publié par les Éditions Eyrolles destiné à faire découvrir Scratch aux enfants de 8 à 12 ans. Ce coffret contient des cartes qui vont permettre à l’enfant de coder des actions simples. Un ensemble d’actions lui permettra ainsi de coder, par exemple un jeu. En abordant les dix thèmes proposés, il aura vu les principales possibilités proposées par Scratch et les concepts fondamentaux de la programmation.

Ce que vous allez trouver dans le coffret J’apprends à coder avec Scratch

Avec un pitch comma ça, un Dad 3.0 qui essaye à longueur d’année de vous convaincre de l’intérêt du code voulait savoir si il avait là un outil adapté aux Kids. J’ai donc contacté les Éditions Eyrolles qui m’ont fait parvenir un exemplaire. Alors allons-y, ouvrons ce coffret.

Scratch

Scratch est une plate-forme destinée à l’apprentissage du code et de la programmation par les enfants. Son approche est assez ludique et il rend le code accessible par l’usage de blocs au lieu de lignes de code rébarbatives.

Scratch a beau être un outil d’initiation, il offre également beaucoup de possibilités.

Scratch est évidemment un outil gratuit. Vous pouvez l’utiliser dans votre navigateur ou vous pouvez le télécharger sous forme d’une application pour Windows, Mac ou Linux. Sachez aussi que L’application Scratch est installée sur les Raspberry Pi.

L’auteur

Natalie Rusk est chercheuse au Lifelong Kindergarten Group du Media Lab du MIT (Massachusetts Institute of Technology) et un des principaux développeurs de Scratch. Elle est également impliquée dans diverses actions d’enseignement.

Contenu du coffret

Le coffret contient un petit livret et 85 cartes. Tout l’intérêt du coffret est bien évidemment dans ces cartes.

Le contenu du coffret à l’ouverture

Le livret est une introduction succincte de Scratch qui va permettre à l’enfant de découvrir la plate forme. 6 pages sont dédiées à la présentation de l’éditeur et des concepts fondamentaux. Une page présente la communauté Scratch et une le contenu du coffret.

Les cartes vous proposent de réaliser des actions simples. Il y a ainsi 75 actions regroupées en 10 thèmes (et donc 10 cartes présentent les thèmes) rangés par couleur. Chaque carte d’activité comporte sur son recto un visuel de l’action et sur son verso la manière de la réaliser. Cette face a 3 parties : préparation, code et comment tester.

Le recto et verso de cartes du thème jeu d’attrape.

L’ensemble est de bonne facture, les cartes sont grandes, bien présentées et surtout résistantes aux enfants à partir de 8 ans. Oui, ça compte. Car pour être honnête, ces cartes sont déjà disponibles sous forme d’un pdf sur le site officiel de Scratch. Mais comme vous pouvez le voir, elles ne sont disponible qu’en anglais et il faut les imprimer (en couleur, la couleur est indispensable pour comprendre les blocs) et les assembler. Je ne vous cache pas que même si je connaissais déjà ces cartes, je ne serai jamais arrivé au résultat fini de ce coffret. Car plus que le contenu, c’est vraiment cette approche cartes qui va être intéressant.

Et le Kid (re)découvre Scratch

Pour comprendre l’intérêt de ces cartes, je vais  vous raconter comment le coffret a été accueilli par le Kid. En effet, si le Dad s’investi dans l’enseignement de la programmation, son kid n’est pas différents des votre. Scratch a beau être un outil ludique que je lui ai montré, si je laisse le kid choisir entre 1/2 heure de Zelda ou de Scratch, vous vous doutez de ce qu’il va choisir.

Et c’est là que j’ai eu une bonne surprise avec ce coffret. Après avoir un peu rechigné à l’ouvrir, il a parcouru le livret avec la même passion que celle mise à faire la vaisselle. Puis quand il a découverte des cartes, il a accroché à un thème (le jeu d’attrape) et a réalisé la première action. Puis la seconde et a finalement créé le jeu complet. Il a rapidement choisi de modifier quelques paramètres et a même (ok, un peu sous influence) ajouté des pommes pourries qui retirent des points…

Le jeu d’attrape réalisé par le Kid

Par la suite, il s’est attaqué à d’autres activités comme le jeu de cache-cache ou la course. Finalement, en une heure ou une heure et demi, il a fait bien plus que ce qu’il n’a jamais fait avec moi. La plus value de ce coffret est évidemment dans ces cartes.

L’efficacité des cartes

La plus value vient à mon sens du matériel à manipuler, ces cartes. Chaque carte se focalise sur une action, le Kid voit donc le résultat sur le recto avant même de commencer à coder l’action. C’est finalement quelque chose de très important car associer les blocs est quelque chose d’abstrait dont le résultat ne se verra que lorsqu’il exécutera le code. Pas très motivant. Le fait également que chaque carte se focalise sur une action permet à l’enfant de ne pas faire face à quelque chose d’insurmontable. Le résultat est rapide et la satisfaction immédiate. Le projet avance action par action et chaque étape permet de voir un avancée.

La carte dans une main, le Kid peut coder son action dans Scratch

L’intérêt des cartes, comparé à un livre, est également qu’elles évitent le sentiment  insurmontable que l’on peut trouver dans un livre. Le Kid peut facilement la prendre en main pour suivre ce qu’il a à faire et comme référence.

La contre-partie est hélas qu’il y a peu d’explications. Si le Kid peut manipuler beaucoup de concepts du code (instructions, boucles, conditions, variable…) il peut ne pas voir pourquoi ce code a été écrit de cette manière. N’hésitez pas ici aussi à accompagner les plus jeunes, à leur expliquer pourquoi on répète, à les faire réfléchir sur les conditions avec les blocs si.

À qui s’adresse ce coffret ?

Ce coffret est destiné aux enfants à partir de 8 ans. Bien que mon évaluation soit u peu biaisée, je pense qu’il s’adresse bien à ceux qui ne connaissent rien au code avec Scratch.

8 ans est le bon âge minimum à partir duquel ils peuvent être autonomes. Mais évidemment, en fonction de leur expérience avec un ordinateur, ils devront être accompagnés pour la prise en main. Le livret est à mon avis trop succinct sur l’explication du fonctionnement de Scratch. Ne considérez donc pas ce coffret comme une baby-sitter pour les plus jeunes, soyez présents lors de leur découverte et évidemment, essayez avant afin de répondre à leurs questions.

Je pense que vous avez compris qu’à mon avis, si vous voulez initier vos Kids au code ou leur faire découvrir Scratch, ce coffret est un très bon choix. Avec l’arrivée des vacances, ça peut faire une bonne activité de temps en temps et de quoi se préparer pour la rentrée vu que Scratch peut être proposé à partir du CM1.

En attendant, J’apprends à coder avec Scratch est disponible sur Amazon.

À propos de... Darko Stankovski

iT guy, photographe et papa 3.0, je vous fais partager mon expérience et découvertes dans ces domaines. Vous pouvez me suivre sur les liens ci-dessous.