Dad 3.0

C'est un papa du futur avec son appareil photo

L’abandon d’Aperture en 5 questions

Aperture IconEn fin de semaine dernière Apple annonçait l’arrêt du développement d’iPhoto et d’Aperture. Leur nouveau logiciel Photos, annoncé à la WWDC, prendra le relais et Apple fournira de quoi migrer ses collections existantes.

Si vous êtes un utilisateur d’iPhoto, cette nouvelle ne doit pas trop vous tracasser. Photos a été présenté comme la relève d’iPhoto, vous migrerez donc votre collection et poursuivrez avec ce nouveau logiciel. Mais si vous êtes un utilisateur d’Aperture, vous devez être plus inquiet, surtout que les titres de cette nouvelle ont été accompagné de formulation tel que « Apple abandonne les photographes ».

Mais ça, c’était la première série d’annonces. Depuis, les choses se sont précisés, mais le web étant ce qu’il est, il est difficile de retrouver un état des lieux. Je vous propose ici une série que l’on peut se poser en tant que photographe (et que je me suis posé) et les réponses.

À l’heure actuelle, il n’y a que deux choses de certaines :

  • Apple publiera le logiciel Photos en début d’année prochaine
  • Lorsque Apple publiera Photos, il n’y aura plus de développement sur le logiciel Aperture. Les utilisateurs d’Aperture pourront migrer leur collection vers Photos.

Les questions qui se posent naturellement sont les suivantes :

Pourquoi Apple arrête Aperture ?

Je en suis pas dans les confidences d’Apple, mais en tant que professionnel de l’informatique, je suis d’accord avec certaines spéculations. Aperture a été lancé en 2005 et est donc un logiciel dont le concept a plus de 10 ans (oui, 2014 – 2005 < 10 mais le développement n’a pas commencé la veille de sa publication). En 10 ans, les besoins et usages ont grandement changé et d’expérience, je peux dire que l’erreur dans beaucoup de projets est d’essayer d’adapter un outil en essayant simplement de le faire évoluer. Dans ces situations, il faut savoir repartir de zero.

Apple pourrait faire cette évolution de manière transparente avec un Aperture 4, mais ils ont une autre contrainte qui est l’existence d’iPhoto. Deux logiciels ayant des fonctions similaires mais dont l’un est destiné au grand public et l’autre aux amateurs éclairés et aux professionnels. Deux logiciels pouvant avoir les mêmes bases et qui sont actuellement très différents. Depuis quelques temps, Apple a travaillé vers une compatibilité des collections. Nul doute que c’était la première pierre de ce chantier qui doit permettre de proposer un nouveau logiciel moderne, mais en même temps, de récupérer les données générées depuis près de 9 ans pour certains.

Est-ce que Photos proposera les fonctions d’Aperture ?

C’est évidemment une question à laquelle il est impossible de répondre. Des doutes ont été émis lors de la première série d’annonces, doutes fondés sur le fait que Photos est destiné à être un logiciel grand public. Il parait peu probable qu’un logiciel grand pubic offre des fonctionnalités demandées par les professionnels.

Mais Apple a depuis déclaré, sans rentrer dans les détails, que Photos proposera des outils « destinés aux photographes professionnels ». Bien sûr, nous ignorons à l’heure actuelle quels sont ces outils.  Joseph Linaschke d’ApertureExpert.com a pris l’initiative d’analyser la photo de présentation de Photos. En très résumé, les outils présents sur cette capture montrent un logiciel plus évolué que iPhoto, sans pour autant montrer l’exhaustivité d’Aperture.

Bien sûr, tout n’est ici que spéculation, mais on peut se rassurer sur le fait que Photos offrira directement ou non des outils avancés.

Apple Photos Preview

L’image promotionnelle de Photos sur iMac (Apple)

Si Aperture n’évolue plus, ne vaut-il pas mieux de changer de logiciel ?

Suite à l’annonce de cet arrêt, les concurrents comme Adobe et Corel se sont empressés de publier des incitations à migrer vers leurs produits. C’est de bonne guerre.

Mais d’un point de vue plus pragmatique, est ce que quelque chose a changé dans votre usage d’Aperture entre avant et après l’annonce ? Apple a annoncé un suivi d’Aperture jusqu’à la publication de Photos, donc si vous n’aviez pas prévu de passer à un autre logiciel avant l’annonce, il n’y a pas plus de raisons de considérer une migration après, bien au contraire, on sait maintenant que lest le devenir d’Aperture et notamment que notre collection sera reprise par Photos.

En d’autre termes, si vous considérez migrer vers un autre logiciel simplement suite à cette annonce, c’est un mauvais choix. Migrer vers un autre logiciel doit être un choix réfléchi et justifié suite à un besoin.

Je songe quand même à changer de logiciel, est-ce facile ? Qu’est ce que j’ai à perdre ?

Aperture propose deux fonctions : le cataloguage et le développement. Le cataloguage consiste à ranger ses photos en collections et à leur attribuer des métadonnées (tags, géolocalisation, notes…). Le développement consiste à appliquer des ajustements pour transformer l’image. Durant tout ce process, le fichier original n’est pas altéré. il peut donc être utilisé par un autre logiciel.

Aujourd’hui, vous avez donc une collection organisée et certaines images ajustées et vous souhaitez migrer l’ensemble. Sachez d’abord qu’il n’y a pas d’outil automatique (à l’heure actuelle). Une rumeur a circulé selon laquelle Apple travaillerait avec Adobe pour faciliter la migration vers Lightroom, c’est faux. Cette rumeur provient d’un article de TechCrunch qui a été mis à jour pour démentir cette interprétation.

Extraire et importer une collection devrait être envisageable. Après tout, en photo, il y a de nombreux standards. L’un d’entre eux est l’utilisation des XMP Sidecars qui permettent d’exporter et importer les métadonnées. Ainsi, il devrait être possible de transférer une collection d’un logiciel à un autre au cout de l’organisation de la collection. Par organisation de la collection, j’entends le classement par projets ou albums, pour ne pas parler des albums dynamiques. Mais ceci est à mon sens un moindre mal.

Je viens d’utiliser le conditionnel… « Il devrait être possible »… Car tout dépendra de la prise en charge correcte de ces fichiers d’échange. Je n’ai pas fait de test dernièrement, mais il y a un peu plus d’un an, j’ai pu exporter d’Aperture et importer vers Digikam sans trop de soucis. Par contre, l’import vers Lightroom était moins efficace.

En ce qui concerne les ajustements, là, il n’existe pas de solution. C’est perdu. Chaque logiciel a ses propres calculs pour les différents curseurs, ses propres formules qu’il est impossible de transférer à un autre logiciel.

Actuellement, tous les concurrents, Adobe en tête, profitent de cette annonce pour inciter à migrer vers leurs solutions en faisant croire en la facilité d’une telle opération. Sur Google+, certains ont relevé que le discours est très enjolivé, et c’est confirmé dans les commentaires. Dans la pratique, migrer n’est pas une opération facile et se fera avec perte. Si vous souhaitez migrer, testez d’abord, évaluez le travail à faire. Si vous souhaitez migrer par doute de Photos, attendez de voir ce que Photos proposera, un simple doute n’est pas suffisant face au travail à accomplir.

Est-il judicieux de s’investir dans un logiciel dont la fin est annoncée ?

Cette question se pose pour un utilisateur débutant qui monte en compétence ou pour un utilisateur qui cherche un logiciel du type Aperture. À première vue, il est difficile de conseiller d’investir dans un logiciel qui sera arrêté dans 6 mois. D’autant plus que les réglages vont changer, il faudra apprendre à nouveau l’interface.

Mais si vous investissez aujourd’hui sur Lightroom par exemple, la version actuelle sera aussi arrêtée dans 6 mois quand Adobe proposera la version suivante. Vous courrez les risque de voir son interface changer (c’était le cas entre la 3 et la 4). Bref, la conséquence est la même. La différence, d’ordre psychologique, est qu’il est difficile d’accepter de payer aujourd’hui près de 70 € pour Aperture sachant que Photos sera gratuit. En comparaison, Lightroom 5 est actuellement à 130 € sur Amazon et à titre d’information, si vous possédez une version précédente, la mise à jour vers Lightroom 5 est à 90 €.

Et sinon, toi tu fait quoi en attendant ?

Je suis un utilisateur d’Aperture. Aujourd’hui, j’estime que sa gestion des collections est sans égal. J’ai également Lightroom 4 que j’utilise finalement peu. Je n’ai aujourd’hui aucune raison de changer cette habitude. Lorsque Photos sortira, j’évaluerai le logiciel. Je prédis d’avance qu’il ne sera pas au niveau d’Aperture et qu’il faudra attendre quelque semaines ou mois pour le voir rattraper ce retard. C’est ce qui s’est passé avec Final Cut Pro X et tout récemment avec iWorks. Je resterai donc sur Aperture encore quelques mois. C’est durant cette évaluation que je déciderai si je migre en douceur vers Photos ou si je considère passer à autre chose.

Et vous, vous faites quoi ?

Cédez vous à la panique ou attendez vous de voir ?

À propos de... Darko Stankovski

iT guy, photographe et papa 3.0, je vous fais partager mon expérience et découvertes dans ces domaines. Vous pouvez me suivre sur les liens ci-dessous.

Précédent

Les mauvaises notes, c’est décourageant

Suivant

10 conseils pour réussir vos photos de Feux d’artifice

  1. bfn

    Intéressant article. Utilisateur d’iPhoto depuis quelques temps pour les photos de vacances, je me suis mis depuis peu à la photo de plus haut niveau (en passant d’un compact à un reflex), et j’hésite justement entre prendre Aperture (moins cher, compatible iPhoto et je pense plus facile à prendre en main quand on connait iPhoto) et Lightroom (plus cher, import à faire à la main avec potentiellement pertes de métadonnées, et peut-être plus difficile à prendre en main, comme tout nouveau logiciel).

    • Merci bfn, en tant que photographe, j’ai aussi l’expérience de Lightroom. Oui, l’ergonomie est différente, un utilisateur d’iPhoto aura plus de facilité de passer à Aperture qu’à Lightroom. De plus, Apple a uniformisé ses bibliothèques, Aperture ouvre les bibliothèques iPhoto comme ses propres bibliothèques. Il est donc évidemment plus facile de passer à Aperture.
      Je vais avouer que je ne sais pas quelle est la facilité d’importation iPhoto->Lightroom, je n’ai fait des essais qu’à partir d’Aperture qui permet d’exporter des « XMP Sidecars », des fichiers qui embarquent toutes les métadonnées standardisées.
      À nouveau, aujourd’hui je ne veux pas influencer sur un investissement ou sur un autre. Ce qui me gênerait le plus est d’influencer sur l’achat d’Aperture et de se rendre compte que les fonctions dont on avait besoin seront finalement gratuites dans Photo… Ou que Photo sera à la ramasse (bien que dans ce cas, pour ma part, je resterai sur Aperture le temps de voir si les correction sont apportées).

Laisser un commentaire

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén

En naviguant sur Dad 3.0, vous acceptez l’utilisation de cookies pour une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. Plus d'informations

Le blog Dad 3.0 utilise les cookies pour vous permettre une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visite. Dad 3.0 affichant des publicités, celles-si utilisent également des cookies pour un ciblage publicitaire. En continuant la navigation sur Dad 3.0, vous acceptez le dépôt et la lecture de cookies.

Fermer