Je suis régulièrement les répartitions des versions Android, chaque mois, je rebondis sur les nouveaux chiffres. Je ne le fait pas pour iOs, car la fragmentation au sein d’iOs n’a jamais eu autant d’ampleur. La publication d’iOS 7 est une bonne occasion pour observer la dynamique de mise à jour du système.

Car cette publication d’iOs a de quoi faire parler d’elle. C’est moche, c’est décevant, c’est tout pompé d’Android… Les critiques y vont de bon train. Pourtant, dans les 24 premières heures, les demandes de téléchargement auraient, d’après Akamai et relayé par Developpez.com, provoqué une augmentation de 12% du trafic web mondial, provoquant des ralentissements voir même paralysant les réseaux d’Universités.

 

Apple ne publie pas de chiffres sur la répartition des versions. Entre parenthèse, ils ont un état de leurs services bien pratique. Pour avoir une idée du succès de cette mise à jour, il faut se tourner vers Mixpanel.

versions ios

Évolution de la répartition des versions iOS au 20 septembre 2013 (Mixpanel)

D’après eux, dans les 24 premières heures, 25% des utilisateurs iOS sont passés à iOS 7. Au 20 septembre 2013 3 heures UTC, iOS 7 est présent sur 38% des appareils. On peut évidemment mettre en doute Mixpanel, aussi direction leurs chiffres sur les versions Android. Nous avons des valeurs cohérentes avec celles publiées par Google, donc pour moi, leurs chiffres donnent une bonne estimation de la vitesse d’adoption.

Bien entendu, cette adoption va commencer à ralentir, mais il est intéressant de constater à quel point elle a eu un démarrage rapide. En comparaison, Android a au mieux une progression de l’ordre de 4% par mois vers les (oui, pluriel) versions les plus récentes.

Évidemment, nous ne comparons pas la même chose. Chaque nouvelle version d’iOS sort en grandes pompes incitant les utilisateurs à se mettre à jour. Les publications d’Android sont plus discrètes, mais surtout, dépendent des différents constructeurs. Cependant, les derniers chiffres publiés par Google n’ont pas montré un grand engouement, en un mois, Android 4.3 n’est toujours pas apparu dans les statistiques.

IOS démontre cependant les usagers sont friand de nouveautés. Les files d’attente devant les Apple Store n’ont pas disparues et confirme cette attente du publique.

 

Ceci est en tout cas prometteur pour les développeurs iOS et ouvre la question : est ce qu’un développeur d’une application innovante devrait préférer iOS ou Android ? Sur quelle plate-forme trouvera-t-il plus de succès ?

À propos de... Darko Stankovski

iT guy, photographe et papa 3.0, je vous fais partager mon expérience et découvertes dans ces domaines. Vous pouvez me suivre sur les liens ci-dessous.