Dad 3.0

C'est un papa du futur avec son appareil photo

Intéragir avec un arduino.

Dans le précédent article, j’ai présenté l’Arduino et la possibilité de le programmer. Ici, je vais présenter la mise en place simple de capteurs pour faire réagir l’Arduino à des signaux extérieurs.

Matériel et méthode

Chaque connecteur de l’Arduino peut être configuré pour émettre ou recevoir un signal. Nous allons donc utiliser un connecteur pour suivre un signal. Un montage simple et intéressant va être d’utiliser une photorésistance. Une photorésistance est un composant dont la résistivité varie en fonction de la quantité de lumière reçue. il va donc être possible de mesurer cette variation.

Pour ce montage, il va falloir un matériel un peu plus conséquent que le cas précédent. On aura donc besoin d’une platine Labdec, également appelée breadboard en anglais. Il s’agit d’un dispositif de prototypage qui va nous permettre de construire un circuit facilement, sans soudure, de manière réutilisable.

Nous aurons besoin de cette platine pour pouvoir réaliser le montage du capteur. En effet, celui-ci va être composé de la photoresistance et d’une résistance. L’utilité de cette dernière est double : elle va permettre de réguler le courant dans le montage afin d’être dans une plage mesurable, et elle va permettre de placer la sonde dans le montage. Dans mon cas, avec mon matériel, une résistance de 10 kohms a fait l’affaire.

Premier montage, comportement du composant

Le montage doit donc ressembler au schéma suivant :

Arduino et photorésistance

Le code quand à lui est le suivant :

La différence fondamentale par rapport au cas précédent est que le connecteur est en Output. Autre différence, pour voir le comportement de la photorésistance, le programme envoi la valeur lue sur le port série (donc l’USB). Cette valeur peut être lue par le PC, et l’environnement de développement permet de lire le flux qui lui parvient en activant le mode….

Bien, si nous testons (pas difficile, il suffit de disposer de lumière), nous voyons qu’une valeur plus ou moins stable nous est communiquée en permanence, et si nous recouvrons la photoresistance simplement avec la main, la valeur diminue. Si nous ajoutons de la lumière la valeur augmente.

Deuxième montage, un cas pratique

Cet exemple est bien sympathique, mais pourquoi ne pas complexifier le système ? Nous savons gérer une LED, et maintenant un photorécepteur. Si nous allumions notre LED en fonction de la quantité de lumière captée par le photorécepteur ?

Pour le circuit en premier lieu, nous allons mixer celui vu dans le précédent article et celui vu dans cet article ci. Il s’agit donc de rajouter la LED sur l’Arduino.

Arduino, photorésistance et LED

Pour le code du microcontrôleur, nous allons définir une valeur limite en dessous laquelle la LED doit passer en état allumée. Au lieu d’envoyer la valeur de la photorésistance sur le port série, elle va être comparée à la valeur limite et provoquer l’allumage ou l’extinction de la LED. Le code complet est ci-dessous.

La valeur limite a été définie par rapport aux valeurs collectées dans la manipulation précédente. Le test s’effectue de la même manière : si on recouvre la photorésistance, la LED va s’allumer. Si la lumière captée est suffisante, elle va s’éteindre.

Voila donc un montage simple, qui ne nécessite pas beaucoup de connaissances en électronique, et qui permet avec un tout petit peu de programmation d’avoir un comportent d’un circuit électronique. C’est là toute la puissance de l’Arduino : permettre de réaliser très facilement des montages simples mais déjà très visuels.

Évidemment, l’effet est très limité et principalement à but pédagogique. Vous disposez cependant de tout ce qu’il faut pour communiquer avec votre machine. Je vous laisse imaginer des application et revenir nous en faire part 😉

À propos de... Darko Stankovski

iT guy, photographe et papa 3.0, je vous fais partager mon expérience et découvertes dans ces domaines. Vous pouvez me suivre sur les liens ci-dessous.

Précédent

L’Arduino, la plate-forme d’aprentissage de l’électronique.

Suivant

Arduino, un tour d’horizon

  1. Anonyme

    Franchement merci, je viens d’avoir ma carte arduino et je rame un peu (beaucoup).
    ton tuto est excactement ce qu’il me fallait, mais il manque d’expliquations.
    A part ca, il est génial, court et …. c’est tout !

Laisser un commentaire

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén

En naviguant sur Dad 3.0, vous acceptez l’utilisation de cookies pour une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. Plus d'informations

Le blog Dad 3.0 utilise les cookies pour vous permettre une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visite. Dad 3.0 affichant des publicités, celles-si utilisent également des cookies pour un ciblage publicitaire. En continuant la navigation sur Dad 3.0, vous acceptez le dépôt et la lecture de cookies.

Fermer