Le paradoxe d’un Dad qui est 3.0, c’est que sa plus récente console, c’est une Playstation 2. Et non, pas de console récente telle que la Playstation 4 ou la Xbox One ni de Nintendo Wii. Pas de Nintendo 3DS non plus.

Même si je dois un peu travailler le WAF, nous ne sommes pas opposés aux consoles. L’absence de console de salon se justifie simplement par l’absence de télé à la maison (et oui). Quand aux consoles portables, du fait que nous sommes déjà équipés de smartphone et tablettes, l’investissement ne m’a pas valu le coup (oui je sais, les jeux sont différents).

Et voilà que Nintendo présente la Nintendo Switch.

La Nintendo Switch en quelques mots

La Nintendo Switch est une console originale qui peut être utilisée aussi bien en tant que console de salon que de console portable. Elle est en effet en elle même une tablette à laquelle on peut accrocher les pads. Elle permet donc de pouvoir continuer un jeu à la maison ou dehors sans avoir à multiplier les appareils ou rester à portée du Wifi.

Comme toute console Nintendo, ce n’est pas une foudre de guerre. Mais dans l’univers Nintendo, ça n’a jamais eu d’importance. Ce qui pince par contre, c’est le prix annoncé : 324,99 €… C’est plus cher qu’une PS4 avec un jeu. Certes, mais il faut voir que la Switch est une console qui est aussi bien une console de salon qu’une tablette. L’intégration de ces deux mondes a un cout et c’est à chacun de voir si il est pertinent ou non.

Une fonctionnalité qui va plaire aux parents, c’est le contrôle parental. Celui-ci est géré à partir de votre Smartphone. Une petite vidéo est toujours plus parlante qu’un long discours, Nintendo a laissé Bowser vous expliquer ça avec Bowser Jr.


Cette gestion du contrôle parental est intéressante et j’apprécie la possibilité d’être non agressive, c’est à dire de simplement avertir que le temps est dépassé laissant le Kid prendre ses responsabilités. Je redoute par contre la facilité de faire de cette console une baby-sitter mais je pense que si vous me lisez, vous êtes des parents responsables 😉

Si vous voulez plus d’information et un point de vue de papa gamer, je vous propose de consulter le post de Daddy Gamer Chief qui est bien plus au fait que moi.

Pour ma part, si je devais à ce point lister les gros points négatifs, ce sera :

  • Pas une console dernière génération permettant des graphismes exceptionnels
  • Peu de jeux annoncés pour sa sortie (mais 80 titres en préparation)
  • Faible autonomie en tant que console portable
  • Prix élevé

Malgré ces points négatifs, voici ce qui fait que la nintendo Switch sera peut-être la première console du Kid

Les points d’intérêt

Une console autonome

Comme je vous l’ai dit, nous n’avons pas de télé à la maison. Si nous devions céder pour une console, à moins de pouvoir utiliser un moniteur, ce serai donc pour une portable pour pouvoir y jouer. La Switch offre cette autonomie (dans le sens indépendance d’un écran). Et pour le problème d’autonomie de la batterie, je pense que rien n’empêche de la laisser branchée pour un usage à la maison.

Une console de salon

Il y a une différence entre les jeux pour consoles portables et pour consoles de salon, même chez Nintendo. Par son concept hybride, la Switch offre la possibilité de découvrir ces deux mondes et donc différents types de jeux. Et puis finalement, on pourra aussi jouer sur un grand écran les week-ends chez Papy…

Une console multi-joueurs

Un des intérêts des consoles est la possibilité du multi-joueurs. De par son concept, la Switch permet même en mobilité de jouer en multi-joueurs sur la même console avec les manettes de base. C’est un plus indéniable lorsqu’on considère 2 voir 3 joueurs dans la famille. Vu l’investissement, je passe sur le fait de pouvoir jouer avec plusieurs consoles…

Différentes manières de jouer

Nintendo ne s’est pas contenté de faire de sa manette un composant que l’on attache sur un support ou un autre. Cette manette dite Joy-con, ça peut être deux manettes, ce qui permet le multi-joueurs dont j’ai parlé au dessus. Mais les Joy-cons peuvent aussi être utilisés pour capter les mouvements comme avec la Wiimote ce qui permet de jouer de manière plus immersive à un jeu comme Arms. La Switch est également équipée d’un gyroscope (ou accéléromètres, ou les deux…) ce qui permet d’exploiter l’orientation de l’écran pour certains jeux. Bref, une console et 3 manières de jouer aux jeux.

Si on passe le fait que je n’ai aucune idée de comment Link tient la corde, j’espère qu’on pourra aussi tirer à l’arc en simulant les mouvements avec les Joy-con (The Legend of Zelda : Breath of the Wild)

Une console Kids-Friendly

Dans le lien que je vous ai partagé plus haut, Daddy Gamer Chief juge la console comme fragile au point d’hésiter à la confier à sa grande recrue. Si cela est une contrainte lorsqu’on cherche à occuper les kids en attendant le train par exemple, la possibilité de pouvoir y jouer à distance avec les manettes détachées qui sont à la taille des Kids en fait une console Kids-Friendly.

Et bien entendu, pour l’aspect Kids-Friendly, il y a le contrôle parental présenté plus haut.

L’univers de jeux

Les consoles ont chacune leurs titres phares. Nintendo, c’est certains classiques comme Mario ou Zelda, mais c’est surtout beaucoup de jeux conviviaux. Il faut dire que Microsoft et Sony s’affrontent sur le coté jeu sérieux et ne proposent pas de jeux légers et courts qui ont fait tout le succès de la Wii. Certains diront enfantins, mais justement, pour certains d’entre nous, le jeu, c’est une détente et non une compétition.

Je dis ça, mais la Switch annonce aussi des titres comme The Elder Scroll: Skyrim. Bref, il y aura bien de quoi occuper petits et grands.

Au final

Sur la papier, la Nintendo Switch est certainement la console familiale que l’on attendait depuis la Wii (désolé pour les possesseurs de la WiiU). C’est aussi la plus moderne où moderne ne signifie pas « la plus puissante du moment ». Microsoft et Sony se livrent une guerre de la puissance, mais Nintendo continue à être le seul à proposer d’autres modes de jeu.

La Nintendo Switch peut déjà être pré-commandée sur Amazon. Vous pouvez aussi y trouver les accessoires comme la manette Switch Pro, les Joy-con ou le support de recharge pour Joy-con (indispensable à ce que je comprends car le support de la boite ne permet pas la recharge…). On trouve aussi les classiques volants vendus par pair (et oui, puisqu’une Joy-con, c’est 2 manettes). Si vous voulez voir tous les accessoires disponibles, Amazon a une page dédiée à l’univers de la Nintendo Switch. Coté jeux, vous pouvez déjà pré-commander The Legend of Zelda : Breath of the WildMario Kart 8 Deluxe ou Arms. Mais attention au budget… Le prix public de la console est déjà de 324,99 € auquel vous allez devoir ajouter un jeu à 59,90 €. Si vous voulez jouer à plusieurs, il faudra considérer la paire de Joy-con à 79 € et le support de recharge à 29,99 €. En tout, ça fait un ticket d’entrée entre 400 et 500 €. Malgré tout, je reste persuadé qu’elle va se vendre comme des petits pains…

Et vous, avez vous déjà fait la préco ?

À propos de... Darko Stankovski

iT guy, photographe et papa 3.0, je vous fais partager mon expérience et découvertes dans ces domaines. Vous pouvez me suivre sur les liens ci-dessous.