Le film qui se veut être l’évènement cinématographique de cette fin d’année est sorti depuis plus d’une semaine et vous n’êtes toujours pas allé le voir ? Bon, il faut admettre que sur la période de Noël, vous avez d’autres priorités.Star Wars Force Awakens, Card

Mais si vous lisez cet article, c’est que ça y est, le rendez-vous avec la salle obscure est imminent, juste un ou deux points à vérifier, en particulier si vous voulez y aller avec les Kidz. Alors allons-y, tentons de répondre à ces questions sans spoiler !

Ça parle de quoi ?

Il me semble que j’avais dit que je ne ferai pas de spoilers… Difficile de répondre à cette question sans en faire et sans juste paraphraser les bandes annonces que vous avez déjà vu et revues.

30 ans après la mort de l’Empereur, le Premier Ordre a émergé de l’ancien Empire Galactique. Dans ses rangs, un Champion du coté obscure fait régner la terreur comme Darth Vader en son temps. Sur la planète Jakku, la jeune Rey fait connaissance du droïd BB-8 qui a un message important à rapporter à la Résistance. Avec le Stormtrooper renégat Finn, ils vont partir livrer ce message avant que le Premier Ordre ne les rattrape.

Doit-on avoir vu la saga Star Wars ?

Star Wars : le Réveil de la Force initie un nouveau cycle dans la saga Star Wars. Il n’est donc pas nécessaire d’avoir vu les épisodes précédents. On découvrira alors cet univers avec les yeux de Rey ou Finn. On passera évidemment à coté de beaucoup de références mais sans conséquence pour suivre le film.

Il est donc préférable mais pas du tout nécessaire d’avoir vu les épisodes précédents (plus spécifiquement IV à VI).

Vais-je regretter de ne pas le voir en V.O. ?

Si vous êtes inconditionnels des V.O. et que vous devez y emmener les Kidz, sachez que les doublages français ne sont pas mauvais, mais vous passerez à coté de certaines tournures finalement mal traduites (un droid « double-B » sonne définitivement moins bien que « bibi »). Dans ce cas si vos finances le permettent, préférez le découvrir d’abord en V.O. puis emmener y retourner avec les Kidz en V.F.

Faut-il le voir en 3D ?

Pour l’avoir vu dans les deux versions, je peux dire que si la 3D est bien présente, elle reste assez discrète et agréable mais elle n’apporte pas grand chose. Quelques plans la mettent en valeur, mais pas suffisamment mais pas suffisamment pour compenser les deux défauts qui sont d’une part le surcout, et d’autre part l’assombrissement de l’image (du fait des lunettes). Beaucoup de scènes sont relativement sombres et la lecture de celles-ci devient plus difficile.

Faut-il rester jusqu’à après le générique ?

J.J. Abrams avait annoncé qu’il n’y aurai pas de scène post-générique et comme tout Star Wars, il n’y en a pas. Donc à moins de souhaiter écouter la partition de John Williams, ce n’est pas la peine de rester.

Est-ce que BB-8 a le rôle du pénible insupportable ?

Star Wars, BB-8 sur JakkuRassurez-vous, il n’y a aucun personnage équivalent à Jar-Jar Binks dans cet épisode. BB-8 est évidement l’élément comique du film, mais heureusement sans excès. Sa présence est plus à rapprocher du duo R2-D2/C-3PO, mais sans C-3PO.

Le film n’est-il pas qu’une pub de produits dérivés ?

Il ne faut cependant pas se leurrer, lorsque Disney a racheté les droits à Lucas, c’est bien entendu avec l’objectif de vendre des produits dérivés basés sur l’univers Star Wars et donc les films. Nous n’échappons donc pas par exemple aux variations de Stormtroopers, mais la stratégie de Disney semble être de miser sur certains éléments emblématiques qui vont marquer les esprits, BB-8 en tête et non pas nous saturer avec de nouveaux jouets à chaque plan comme les épisodes I à III.

Star Wars : le Réveil de la Force est donc bien un film qui s’articule sur un scénario avant tout et non pas sur un catalogue de jouets à placer à l’écran.

Le contenu est-il adapté aux enfants ?

Star Wars, Kylo Ren sur JakkuQuestion toujours un peu compliquée puisque ça va dépendre des enfants. Star Wars : le Réveil de la Force s’adresse globalement au même public que les autres épisodes et ne va un peu plus loin que sur deux points : on voit à deux reprises du sang (il ne me semble pas en avoir vu jusqu’ici sauf peut être sur le Wampa dans l’Empire) et les Stormtroopers menacent des civiles terrifiés. Ceci mis à part, si vous n’avez pas de problème à leur montrer la bande annonce ci-dessus, vous ne devrez pas avoir de problèmes à les emmener voir le film. Pour ma part, je n’ai pas eu de problème à y emmener Kid 1.7.

Est-ce que le scénario tient la route ?

Globalement, l’historie tient très bien la route et est une excellente suite au Retour du Jedi. Mais ne vous attendez pas à un scénario finement ficelé sans accrocs. Le film est rempli d’incohérences et si vous êtes tatillon, le MacGuffin va vous excéder… Mais ça reste un Space Opera de divertissement, alors on laisse échapper quelques « Mais pourquoi ???  » et on enchaine.

Est-ce que l’Univers Étendu est définitivement abandonné ?

Une question de connaisseur… Et bien oui, ce que nous connaissions de L’Univers Étendu (maintenant renommé en Legends) ne fera pas parti du Canon Star Wars. Mais certains éléments ont servi d’inspiration pour Star Wars : le Réveil de la Force. Si vous connaissez les suites à l’Épisode VI qui ont été écrites, vous allez voir quelques références, mais c’est tout. Disney a définitivement fait table rase de tout ce qui est Legends.

Au final, il y a certainement une dernière question, ou plutôt deux : est-ce que vous allez aimer et est-ce que les Kidz vont aimer ? Si vous avez aimé la trilogie originale, vous aimerez aussi Star Wars : le Réveil de la Force. Le film est construit d’une manière similaire et est bien rythmé. On retrouve ce que l’on attends de l’univers Star Wars et cette suite est tout à fait cohérente. En ce qui concerne les enfants, ils pourront être plus impressionnés que les adultes par certaines scènes mais en compensation, ils seront plus amusés par l’aspect comique de BB-8. D’ailleurs, j’ai même tendance à dire qu’ils attendent son apparition.

Star Wars : le Réveil de la Force reste une valeur sûr pour une sortie cinéma. Ce n’est pas un film adapté aux plus jeunes, mais ravira tous les autres spectateurs en quête d’aventure.

Images: Lucasfilm/Disney.

À propos de... Darko Stankovski

iT guy, photographe et papa 3.0, je vous fais partager mon expérience et découvertes dans ces domaines. Vous pouvez me suivre sur les liens ci-dessous.