Les vacances d’hiver 2010-2011 auront été marquées par les intempéries. Des chutes de neige sans précédent clouant les avions au sol, ébranlant le trafic ferroviaire et routier, nous voilà en situation de crise. Si on ne peut rien faire face aux caprices de mère nature, on peut essayer de s’organiser au mieux. L’organisation, c’est peut être ce qui a fait défaut lors de cet épisode, au moins au niveau des systèmes d’information.

Lire la suite