Dad 3.0

C'est un papa du futur avec son appareil photo

Catégorie : La prise de vue

La photo animalière avec le Kid

Ce dimanche, malgré un temps grisâtre, nous nous sommes tout de même réveillés aux aurores pour aller en forêt et initier Kid 1.7 à la chasse. Pour cela, j’ai accepté de lui prêter mon vieux matériel, suffisamment léger pour ses petites mains. Dans nos viseurs, des cerfs, des sangliers mais aussi des daims et des rapaces.

Un cerf dans la foret sauvage de l'Espace Rambouillet.

Un cerf dans la foret sauvage de l’Espace Rambouillet. (D.Stankovski)

J’ignorais si à 7 ans il pourrait avoir la patience de débusquer l’animal et la discrétion de l’approcher pour l’avoir à portée. Au final, la réponse est oui et il n’attend que de recommencer.

Lire la suite

L’oeil du photographe : savoir prendre du recule et changer de perspective

Lors d’un spectacle, notre attention est attirée par les acteurs. En conséquence, un piège pour le photographe est de ne pas prendre du recul pour voir l’ensemble de la scène où ces acteurs ne sont qu’une infime partie.

Au second gala d’escrime artistique de l’USIvry, un tableau en particulier pouvait être un piège de ce type. Le Jardin des ombres est très dépouillé, sans décor. Il met en scène deux danseuses, la première est tout de vert vêtue, la seconde, tout en noir. Rapidement, on identifie la seconde comme l’ombre de la première. Une ombre à la Peter Pan, rapidement, les mouvements ne sont plus synchronisés et l’affrontement commence.

La danseuse et son ombre

La danseuse et son ombre dans le Jardin des Ombres (D.Stankovski)

Comme pour tous les autres tableaux, l’attention est attirée sur les acteurs, sur leur jeu de scène, sur leurs mouvements. Pour un photographe, ils sont le sujet. Pour le cadrage de ses photos, il favorisera l’image ci-dessus.

Pourtant, juste avant cette présentation, l’éclairage a changé…

L’éclairage ne vient plus par le dessus de la scène. Les spots au raz du sol à l’avant de la scène ont pris le relais. Ceux-ci projettent alors des ombres démesurées sur les grand rideau blanc. Si les acteurs ont toujours des mouvements précis, le champ s’est élargi à toute la scène. L’image d’ensemble, la voici ci-dessous.

La danseuse et les ombres

La danseuse et les ombres dans le jardin des ombres (D.Stankovski)

Ainsi, le duel entre ombre et lumière ne se déroulera pas que sur scène. Il y aura le duel des escrimeurs et celui des ombres. En tant que photographe, on a le choix entre se focaliser sur les acteurs pour valoriser les expressions et les mouvements ou cadrer large pour saisir l’ensemble de la scène.

Le duel des ombres

Le duel des ombres dans le jardin… des ombres (D.Stankovski)

En ayant son oeil dans l’oeilleton, le photographe peut très rapidement négliger la vue d’ensemble du spectacle auquel il assiste. Il est donc très important de savoir prendre un peu de recul et de cette nouvelle vision d’ensemble, pouvoir choisir le meilleur cadrage.

Othello : pourquoi j’ai choisi le noir et blanc

Le vendredi 13 mars, je suis allé voir le spectacle Othello mis en scène par Rémy Jules. Un spectacle intéressant car il intègre comédie, danse, chant et escrime. La scène du conservatoire Marcel Dati à Créteil est assez bien éclairée, les artistes bons et passionnés. Toutes les conditions sont réunis pour faire quelques belles photos.

Othello Duel noir et blanc

Duel entre Othello et Brabantio (D.Stankovski)

À la prise de vue, il y en a un certain nombre qui m’ont satisfaites. Mais pour certaines, j’allais un peu déchanter. Le problème, c’est ce satané éclairage rouge !

Ce éclairages sont un problème récurent dans la photo de spectacle. Voici donc un billet pour vous expliquer comment je l’ai contourné, billet qui pourra vous servir si vous êtes confrontés au même problème avec vos photos.

Lire la suite

Les photos de feux d’artifice que vous ne voulez pas faire

Une fois n’est pas coutume, je vais vous proposer un post autocritique. Il y a quelques jours, j’ai publié 10 conseils pour réussir vos photos de feux d’artifice. Ces conseils, je vous les donne après les avoir moi même appliqué. Mais j’ai aussi dans ma collection des mauvaises photos de feux d’artifice, photos dont j’étais content avant. Mais ça, c’était avant.

Je vous propose ici l’autocritique de certaines photos que nous faisons tous avant de connaître les astuces des feux d’artifices, en expliquant pourquoi elles ne sont pas bonnes et ce qui manque pour les réussir.

Lire la suite

10 conseils pour réussir vos photos de Feux d’artifice

Le 14 juillet approche et si vous êtes sur cette page, c’est que vous cherchez à réussir vos photos de feux d’artifice. Il faut dire que c’est la saison, pour le 4 juillet, c’était le sujet numéro 1 sur les sites photo américains.

Exposition longue urbaine

13 juillet 2013 à Gentilly (D.Stankovski)

L’année dernière, j’avais décidé de m’appliquer pour ce type de photo et vous avait fait un compte rendu de ce que j’avais appris. Voici synthétisé les 10 conseils à retenir pour réaliser une bonne photo de feu d’artifice. Et accessoirement toute une série…

Lire la suite

Les feux d’artifice, ce que j’ai appris la première fois où je me suis appliqué.

Dans mon article sur la photo de spectacle, je vous indiquais que je n’étais pas un photographe de feux d’artifice., C’est la principale raison pour laquelle je n’ai pas écrit un article spécifique sur le sujet. Je concluais en vous incitant à essayer. Et bien pour ma part, cette année, j’ai eu l’occasion de faire des photos les 13 et 14 juillet au soir. En d’autres termes, à mettre en pratique ce que je vous ai conseillé : essayer.

feu artifice arcueil 13 juillet 2013

Feu d’artifice d’Arcueil, 13 juillet 2013 (D.Stankovski)

Je veux par cet article montrer quelle démarche on doit avoir en photo lorsqu’on sait identifier un point faible, et ne pas hésiter à se dire que le but de ces photo sera l’apprentissage. Tant pis si il n’y a pas grand chose à garder. Après tout, tant qu’on ne sait pas faire, ça ne marchera pas.

Lire la suite

Photographier en amateur un spectacle de nuit

Feux à Disneyland.

Disney Dreams, feux et flammes (D.Stankovski)

Je reviens de Disneyland où j’ai évidemment assisté au spectacle Disney Drams®! pour le 20ème anniversaire du parc. Le spectacle est impressionant et évidemment, tout le monde veut l’immortaliser. Mais comme tout spectacle de nuit, pour la plupart des photographes amateurs, c’est la catastrophe. Les photos sont limite noir, le publique au premier plan est illuminé, et il est impossible de faire ressortir ce que l’on voit. Il faut admettre qu’entre les feux d’artifices, les projections sur le château ou sur les fontaines, les lasers ou la pyrotechnie, les effets de lumière sont assez difficile à capturer. Mais les photographes amateurs répètent encore les même erreurs.

Il y a certaines règles de base de la photographie qu’il est bon de rappeler pour réussir une photo d’un spectacle lumineux de nuit avec un appareil grand publique. À quelque jours du 14 juillet, ceci est un sujet qui intéresse tout la France (cocorico) bien que nous allons le voir, les situations peuvent être très différentes.

Lire la suite

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén

En naviguant sur Dad 3.0, vous acceptez l’utilisation de cookies pour une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. Plus d'informations

Le blog Dad 3.0 utilise les cookies pour vous permettre une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visite. Dad 3.0 affichant des publicités, celles-si utilisent également des cookies pour un ciblage publicitaire. En continuant la navigation sur Dad 3.0, vous acceptez le dépôt et la lecture de cookies.

Fermer