Dad 3.0

C'est un papa du futur avec son appareil photo

Comment réagir à l’arrêt du service Parse ?

Cette nuit, une annonce a fait l’effet d’une bombe dans la communauté des développeurs mobile (en particulier) : Parse annonce l’arrêt de son service. Parse est ce que l’on appelle un MBaas, Mobile Backend as a Service. C’est un service Cloud destiné à simplifier le travail du dévelopeur mobile en lui proposant toute une panoplie d’outils coté backend (serveur). Les principaux services étant l’authentification, le stockage et partage de données.

Parse avait été racheté par Facebook en 2013 et l’annonce avait eu un caractère assez cool. Cette cool-attitude aujourd’hui détournée…

facebook-arret-parse

Alors faut-il paniquer et chercher une solution de replis rapidement ? Laquelle ? Comment migrer ? Voici quelques éléments de réponse.

Parse, pour ceux qui ne connaissent pas

Si vous ne connaissez pas ce type de service, Parse est donc un MBaas, un Mobile Backend as a Service. En gros, c’est une base de données sur le Cloud dont toute la gestion est développée coté app. C’est de ce fait un service très prisé par les développeurs mobile car ils permettent de se concentrer sur les fonctionnalités de l’app et de ne pas perdre du temps sur tout ce qui est serveur. Parse en particulier offre un ensemble d’outils très complet et est ainsi largement utilisé. Cette nuit, pour beaucoup, cette annonce a eu l’effet suivant…

Je l’utilise pour les apps Brothers in Games et en particulier Tournament Tracker et le Compagnon Alkemy.

Pour le premier, toutes les informations des tournois à venir sont consolidées sur Parse. Lorsque vous cherchez les prochains tournois, vous interrogez une table Parse. Si vous êtes inscrit sur l’app et que vous sélectionnez certains tournois comme favoris, il sont stockés sur Parse. Ainsi, si vous changez d’appareil, en vous identifiant, vous retrouvez vos données.

Pour le Compagnon Alkemy, les données de référence sont stockés sur Parse. L’app les vérifie régulièrement et vous affiche des données à jour sans que vous ayez à la mettre à jour. C’est une solution pratique et légère.

Facebook avait racheté Parse en 2013. D’un point de vue développeur, c’était un gage de stabilité. Mais les priorités de Facebook semblent avoir évoluées comme le décrit un billet sur le blog du New York Times et sur TechCrunch.

Pas de panique

Une nouvelle de ce type a de quoi provoquer une certaine panique. En tant que devs mobile, ce service est indispensable au fonctionnement de nos apps. Son arrêt signifie l’arrêt de notre service et la perte de nos utilisateurs.

Mais l’annonce parle d’un arrêt de service pour janvier 2017. Nous avons un an pour juger que faire de nos données sur Parse.

Votre application survivra-t-elle jusqu’en 2017 ?

Et, oui, cette annonce est l’occasion de faire le point sur nos apps. Car avant d’envisager une migration de nos données, nous devons vous poser cette question que nous n’aimons pas : est-ce que les apps valent le cout d’être maintenues ?

Ces services de type MBaas nous permettent d’aller à la rencontre du marché en nous focalisant sur l’app. L’objectif est bien de déterminer si le marché pour nos apps est viable. Mais si nous plébiscitons ce type de service, c’est entre autres du fait de leur faible cout et en particulier la tranche gratuite. Mais cette gratuité a le défaut de ne pas nous faire abandonner un service qui n’a pas trouvé son public. Après tout, son maintien ne nous coute rien.

Suite à cette annonce, profitez pour revoir l’évolution de vos apps. Si elles n’ont pas une audience significative et qu’elles ne progressent pas dans les 6 prochains mois, plutôt que d’envisager une migration des données, songez d’abord à une redéfinition de votre service.

Est-il temps de s’héberger ?

Dans le même ordre d’idée sur l’évolution de nos apps, n’êtes vous pas au stade où vous devez envisager une solution plus performante ? Les solutions de type MBaas sont certes relativement performantes, mais elles ont également leurs limites. Que ce soit en terme de stockage, gestion des utilisateurs ou simplement capacité de traitement au niveau serveur, à un moment nous faisons tous face à une limite avec laquelle nous nous accommodons. Mais en même temps, nous bridons nos apps et notre service.

Profitez donc pour faire une revue de ce que vous avez réellement besoin au niveau de votre backend. Si vous mettez en évidence des manques qui freinent votre croissance, alors il est certainement temps de songer à un autre type d’hébergement.

Sachez tout de même que Parse propose un ensemble d’outils de migration. Si globalement Parse vous rendait service, sachez que le serveur a depuis été distribué en Open Source et Parse propose un guide vous permettant de l’héberger vous même. Attention cependant, la mise en place n’est pas complètement triviale et à mon sens, elle est destinée à ceux qui disposent de ressources pour s’occuper du backend.

Une des contraintes de la migration proposée par Parse est de disposer d’une base MongoDB. Et il n’est pas très courant de trouver des hébergeurs proposant MongoDB. Certains proposent des solution comme héberger votre serveur Parse sur Google AppEngine.

Il ne nous reste plus qu’à migrer vers un autre service

Si il y a un acteur qui s’est frotté les mains cette nuit, c’est bien Google par la voix de Firebase.

Firebase est le concurrent directe de Parse en ce qui concerne le stockage et partage de données. Il est donc évident que si vous souhaitez un service clef en main, vous allez vous orienter vers Firebase.

Et le pour le Push ?

Précédemment, je me suis focalisé sur le service de stockage de données. Mais Parse a également un grand intérêt pour son service de Push. Dans ce domaine, c’est le français Batch qui se démarque. Batch propose déjà un outil de migration depuis Parse. Ceux qui utilisent déjà Parse pour ses outils de push peuvent tester Batch de manière à peu près équivalente.

Pas de panique, tout va bien… ou presque

Cette nuit, beaucoup de développeurs se sont senti à juste titre trahis pas Facebook. Mais il faut leur reconnaitre qu’ils ne nous laissent pas les pieds au mur. Nous avons une année complète pour évaluer la migration de ces données et services. L’export des données est facilité en particulier vers un outil reconnu (MongoDB) et une grande partie de la plate-forme (sinon toute, je n’ai pas vérifié les détails) est cédée à la communauté en étant disponible en Open Source. J’en connais qui ont laissé leurs utilisateurs avec beaucoup moins de possibilités de repli…

N’hésitez pas à laisser en commentaire vos idée de migration et bon courage pour celle-ci.

À propos de... Darko Stankovski

iT guy, photographe et papa 3.0, je vous fais partager mon expérience et découvertes dans ces domaines. Vous pouvez me suivre sur les liens ci-dessous.

Précédent

LEGO ouvrira enfin un store en plein centre de Paris

Suivant

Utiliser le RecyclerView sous Android, seconde partie

  1. Si vous ne voulez pas développer votre propre backend (ce que l’on comprend vu le technicité dont il est nécessaire) mais que vous souhaitez quand même gérer facilement et de façon complète vos applications mobiles, nous avons la solution (et du Made In France!).

    Comme Batch nous proposons une migration facile vers notre Mobile Backend.
    Le plus ? Notre plateforme vous permet de gérer vos campagnes de Push mais également votre CMS mobile, analytics, monitoring etc. une seule plateforme pour la réussite de vos projets crossplateform !

    C’est par ici >> http://www.migrate-from-parse.com/

    • Un service qui peut être intéressant. Seul bémol pour les jeunes pousses, le service est payant dès le premier utilisateur… Pas adapté pour ceux qui sont dans leur phase précoce non rentable.

Laisser un commentaire

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén

En naviguant sur Dad 3.0, vous acceptez l’utilisation de cookies pour une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. Plus d'informations

Le blog Dad 3.0 utilise les cookies pour vous permettre une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visite. Dad 3.0 affichant des publicités, celles-si utilisent également des cookies pour un ciblage publicitaire. En continuant la navigation sur Dad 3.0, vous acceptez le dépôt et la lecture de cookies.

Fermer