La société Robobox vous propose, sur le modèle des box que vous recevez chaque mois par courrier,  un apprentissage progressif des bases de la robotique. Chaque mois, vous recevez une boite avec tout ce qu’il faut pour réaliser les activités sur le thème de la robotique : électronique, programmation et mécanique.

Les créations des 4 premières box Robobox

La première boite a permis d’apprendre les rudiments de la programmation de l’Arduino avec un petit montage électronique. Les deux boites suivantes vous feront découvrir deux autres composants mais aussi un peu de mécanique. Rassurez-vous, pour la mécanique, Robobox vous fournit tout ce dont vous aurez besoin.

Commençons par voir ce que vous allez trouver dans ces deux boites.

Le contenu des box 2 (à gauche) et 3 (à droite) (D.Stankovski)

Oui, il y a plus de pièces dans la troisième par rapport à la seconde car la structure est plus imposante. Mais vous allez voir que vous allez être autant occupé avec les deux.

L’action avec les servomoteurs

La seconde boite vous fera découvrir les servomoteurs. Un servomoteur est un moteur un peu particulier qui, en fonction du courant, prend une certaine orientation. Cette seconde activité vous propose de les manipuler en construisant un bras articulé. Pour la mécanique, Robobox fournit toutes les pièces. Ce sont des pièces plastique réalisées par impression 3D.

Le montage est simple mais je n’ai pas pu le laisser au kid. L’insertion des moteurs dans les bras nécessite de forcer un peu en écartant les cotés. Le branchement est simple mais pour vous y retrouver, je vous conseille d’utiliser en plus des fils fournis dans cette box ceux de la box I afin d’avoir les même couleurs pour chaque servomoteur.

Le montage de la seconde boite, le défi vous invitera à ajouter les boutons (D.Stankovski)

Le programme fera bouger le bras uniformément d’avant en arrière. Oui, c’est simpliste et vite fait. Mais il reste du matériel dans la boite. La réalisation de choses plus intéressantes va passer par un défi : contrôler le bras à l’aide de deux boutons. Vous n’aurez pas la réponse à ce défi dans le livret, l’objectif étant justement de vous faire cogiter sur cette réalisation. Mais si vous coincez, des ressources sont disponibles en ligne.

L’observation avec les ultrasons

La troisième box va nous faire manipuler un capteur à ultrason sur un robot un peu plus évolué.

Commençons par le montage : il s’agit d’un robot chien. Pour cela, vous utiliserez les nouvelles pièces fournies avec cette box. Vous aurez également besoin des servomoteurs de la box II. Il faudra donc démonter le bras construit le mois précédent.

Le montage est facile mais révèle quelques astuces pour que le robot soit autonome. Ainsi, vous avez des pièces dédiées au transport du capteur, de l’Arduino, de la pile et du mini breadboard.

Le montage de la troisième boite, sans les fils (D.Stankovski)

Coté code, ça se complique, et c’est normal. Pour commencer, il faudra télécharger la bibliothèque qui permet d’utiliser de manière simple le capteur à ultrason. Ensuite, nous avons un code plus complexe qui utilise des fonctions. Le code est expliqué, mais il faudra un peu plus de temps pour comprendre les particularités de ce montage : la logique du déplacement et l’interprétation du signal du capteur à ultrasons. Le défi du coup paraît plus simple que le mois précédent (il suffit d’écrire une fonction, il n’y a pas d’autre montage à réaliser).

Et après ?

Et bien ça dépend : l’abonnement de base s’arrête à cette troisième box. Si c’est celui auquel vous avez souscrit, vous avez de quoi vous faire une idée, certes de l’offre Robobox, mais surtout de votre intérêt pour cette activité. Sachez que si elle vous correspond, vous pouvez prolonger l’abonnement et donc le reprendre à la suite.

En poursuivant l’abonnement, les box vont s’enchainer avec le même principe : chaque mois, vous découvrez un (ou plusieurs) nouveau composant électronique que vous mettrez en œuvre dans un nouveau montage puis un défi vous est proposé pour mieux exploiter ce composant.

Au bout des 12 mois, vous aurez fait le tour des principaux composants utilisés dans le domaine en réalisant et programmant des petits robots sympas.

Mon opinion générale

Aujourd’hui, il existe de nombreuses initiatives pour faire découvrir électronique et programmation sur le thème de la robotique. Mais trouver quelque chose d’accessible est assez compliqué. C’est là que Robobox se démarque et que leur produit m’a intéressé. En scindant leur produit en activités mensuelles et en fournissant tout le nécessaire à cette activité, Robobox peut proposer une vrai initiation à l’électronique et à la robotique. Là où en achetant des kits vous feriez tourner vos servomoteurs dans le vide, avec Robobox, vous avez un objet à déplacer. Cette offre permet également une approche progressive où on découvre les composants un à un en les assemblant avec les précédents et en expérimentant.

Un autre intérêt est l’usage de composants standards. Tout ce que vous apprenez s’applique avec les composants du marché. Le bras robotique est inutilisable car les servomoteurs sont utilisés pour le robotchien ? Pas grave, procurez-vous d’autres servomoteurs et combinez le bras et le chien. Idem si vous perdez/grillez un composant.

En conclusion, Robobox propose un excellent produit pour s’initier à l’électronique avec un réel suivi. Plusieurs formules sont proposées pour le maximum de souplesse :

Sachez que tout abonnement court peut être prolongé pour accéder à l’ensemble des 12 boites, n’hésitez donc pas à y penser pour une carte d’abonnement sous le sapin.

À propos de... Darko Stankovski

iT guy, photographe et papa 3.0, je vous fais partager mon expérience et découvertes dans ces domaines. Vous pouvez me suivre sur les liens ci-dessous.