Je voulais vous parler de cette boite LEGO Ideas qui me tient un peu à cœur : les femmes de la NASA (Women of NASA – 21312). Cette boite de la collection LEGO Ideas rend hommage à 4 femmes qui ont marqué l’histoire de la NASA :

  • Margaret Hamilton, informaticienne responsable du logiciel de pilotage des missions Apollo
  • Nancy Grace Roman, astronome et enseignante, première femme cadre de la NASA et considérée comme la « Mère de Hubble »
  • Sally Kristen Ride, astrophysicienne et première astronaute américaine
  • Mae Jemison, médecin et première astronaute afro-américaine

La boite contient évidemment quatre figurines au visuel de ces femmes et les place dans une scène emblématique de leur carrière.

Les scènes

Ainsi, Sally Ride et Mae Jemison sont ensemble sur la plate-forme de lancement de la navette spatiale Challenger (ça, il faut le savoir que c’est Challenger). Nancy Grace Roman est à coté du télescope Hubble.Cette scène comprend aussi une reproduction de la photo de la Nébuleuse du Cône prise par le télescope en 2002.

Nancy Grace Roman à coté de la réplique du télescope Hubble.

Margaret Hamilton est peut-être la seule dont la scène est une reproduction d’une situation réelle. Il s’agit d’une photo du Draper Laboratory où Margaret Hamilton se tient à coté d’une pile de papier qui est l’impression du code du logiciel de navigation pour le programma Apollo. Même le porte-manteau et le tableau avec son contenu sont reproduits.

Ces femmes ont contribué à des aspects différents du programme spatial américain et si on se trouve une affinité, ce sera pour l’une d’entre elles en particulier. Pour ma part, c’est cette scène avec Margaret Hamilton qui me tient à cœur.

Il y a certes le coté un peu amusant de voir la quantité de code imprimé à comparer à ce qui serait fait aujourd’hui. Mais cette photo cache une réalisation beaucoup plus passionnante. Margaret Hamilton avait à l’époque démontré des pratiques dans le développement logiciel qui ont permis d’assurer le retour des astronautes. De manière révolutionnaire, elle avait souhaité anticiper les situations anormales dans lequel se seraient retrouvé le logiciel afin de limiter toute défaillance.

En 2015, le magazine Wired a réalisé un bon portrait que je vous invite à découvrir.

Un peu plus sur le contenu

Comme toute boite de la collection LEGO Ideas, le livret d’instructions consacre quelques pages aux biographies et à la présentation de la conception du set. Malheureusement, cette partie est exclusivement en anglais. C’est dommage que LEGO ne fasse pas l’effort de proposer cette partie dans plusieurs langues. Je trouve que la boite perd alors de son intérêt instructif auprès de la population non anglophone.

Mae Jemison et Sally Ride, les deux astronautes devant la navette Challenger.

Mon avis, en résumé

Cet ensemble reste est une belle suite à la boite Research Institute (21110) publiée en 2014 (retirée de la vente depuis même si vous pouvez la trouver à des prix discutables sur Amazon). L’ensemble Women of NASA faisant parti de la collection Ideas son contenu est destiné à être exposé. Il faut dire que la jouabilité est quasiment nulle et qu’il y a très peu de pièces réutilisables. À moins de placer Challenger et Hubble dans un format micro ou de réutiliser le tableau et la photo en élément de décor.

Ce set Women of NASA est donc à réserver aux collectionneurs ou à ceux pour qui les LEGO servent à exposer des scènes. Ne l’offrez pas aux Kids,

À propos de... Darko Stankovski

iT guy, photographe et papa 3.0, je vous fais partager mon expérience et découvertes dans ces domaines. Vous pouvez me suivre sur les liens ci-dessous.