Dad 3.0

C'est un papa du futur avec son appareil photo

Le matériel pour jouer à Walking Dead avec les Kidz

Vous avez probablement déjà vu ce comparatif publié par l’excellent blog How to be a Dad ? En ce qui concerne les parents, cette illustration provoque en général un « Mais c’est trop ça !!!« .Zombie Baby

Mais quand on est en plus un fan de films de zombies, on ne peut s’empêcher de penser qu’on pourrait jouer aux Zombies avec ses Kidz. On peut, non ?

Les Kidz et les Zombies

Creepy kid pendant la Zombie Walk Paris 2014 (D.Stankovski)

Creepy kid pendant la Zombie Walk Paris 2014 (D.Stankovski)

C’est vrai que si cette illustration est amusante, de là à jouer aux zombies avec des Kidz est un peu déplacé. Surtout avec les Kidz qui ont le comportement le plus proche d’un zombie, c’est à dire avant sa mise à jour en .1, voir .2. Pourtant, ce que ce cartoon ne représente pas, c’est que les enfants y jouent avec les plus jeunes. Enfin, sur le principe, c’est plutôt le chat et la souris, mais comme le plus jeune ne comprends pas trop le principe et prend systématiquement le rôle du chat amusé de suivre les copains, le jeu est quand même plus proche du zombie et des survivants.

Bien sûr, cette remarque est faite avec un regard de grand. Après tout, le zombie est un thème répugnant que l’on ne présente pas aux enfants. Et pourtant, il n’est pas nécessaire de s’abreuver de classiques comme le chef d’oeuvre de Romero. C’est la saison, si ce n’est pas cette année, bientôt, vous leur proposerez un Etrange Noël de Mr. Jack ou ils tomberont sur un Monster High. Ils joueront peut être à Plants vs. Zombies™ ou à Call of Mini™ Zombies. Avec leur regard, ils ne verront pas le thème sous l’aspect aussi répugnant que nous pouvons le voir et il ne sera alors pas étonnant de les voir à la Zombie Walk ou avoir la conversation suivante…

Mum – qu’est ce que j’entends ? Tu sait à quoi ça sert une tronçonneuse ?
Kidz 1.5 – ben à couper des troncs d’arbre. Et des branches.
Mum – ah… Oui, c’est ça.
Kidz 1.5 – et aussi des tête de zombies
Mum – DAAAAAAD !!!

Par contre, attention, ne me faites pas dire ce que je n’ai pas écrit : nous avons tous une sensibilité différente et sur certains sujets, nous avons plus ou moins de sérieux et de recul. Il en va évidemment de même pour les Kidz. Ce n’est pas parce que j’illustre ce post avec une photo d’enfant à la Zombie Walk que je considère que tous les Kidz peuvent aller à la Zombie Walk. Je n’y ai pas emmené les miens. L’idée est que si l’enfant a un thème sur lequel s’amuser, et bien autant en profiter. Et il est peut être plus sage qu’il joue à dessouder un zombie qu’un copain…

Un gros prétexte pour les plus grands

Dessouder du zombie, c’est quand même un fantasme de plus grand abreuvé aux séries comme The Walking Dead. Si je reprends la Zombie Walk, le survivant luttant contre la horde de zombies était le personnage de certains.

Badass survivant à la Zombie Walk, mais survivant pendant combien de temps ? (D.Stankovski)

Badass survivant à la Zombie Walk, mais survivant pendant combien de temps ? (D.Stankovski)

Les fabricants de jouets ne s’y sont pas trompé, Nerf en premier, et proposent des gammes de jouets sur le thème de l’apocalypse zombie. Mais soyons honnête, ce sont là des jouets pour les plus grands, et assumons le, pas forcément pour jouer avec les Kidz 😉

L’arsenal des jeux zombies

Contre les zombies, il y a un arsenal qui est devenu un grand classique. Nerf, connu pour ses jouets à fléchettes, propose ainsi la gamme Zombie Strike. Et il y a de quoi trouver son bonheur.

Attention, même si les fléchettes en mousse sont globalement inoffensives, il est important de protéger les yeux. Ayez comme règle de ne jamais viser la tête et de porter des lunettes. Cette règle est importante à respecter, surtout si le jeu implique des plus jeunes.

The Walking Dead a sans conteste popularisé l’arbalète. Nerf propose donc le Crossfire Bow. Il est possible de charger l’arme avec 4 projectiles et l’armement se fait comme pour une vrai arbalète, c’est à dire en tirant la corde. Vous vous doutez que celle-ci n’a qu’une fonction cosmétique.Nerf Crossfire Bow

L’arme a une assez bonne tête, mais j’aurai un reproche à faire : il s’agit plus d’un pistolet arbalète que l’Horton Scout HD 125 de Daryl Dixon. Il n’est en effet pas livré avec une crosse, même si il dispose d’un point de montage. Si vous n’en n’avez pas d’un précédent set, ce manque sera une petite frustration.

On continue par le Slingfire qui se veut une réplique de carabine à levier de sous garde. Et oui, c’est comme ça que l’on appelle ce levier qui permet de réarmer l’arme.Nerf Slingfire

Ce type de carabine n’est pas forcément l’arme qui nous vient à l’esprit lorsqu’on évoque les films de zombies. L’occasion est plutôt bonne pour proposer une arme avec ce mécanisme, et il a du succès. Le carabine est cependant assez massive. Le chargeur de 6 fléchettes y est pour quelque chose. Son plus gros défaut est qu’elle a tendance à s’enreyer, une fléchette se coinçant lors du chargement. Le problème est connu et anticipé : la pièce orange à la verticale du chargeur permet d’accéder et de dégager la fléchette.

Dans un film de zombie, on attends aussi le fusil de chasse. Nerf propose donc le Sledgefire. Celui-ci lance simultanément 3 fléchettes, à l’image des plombs.Nerf Sledgefire

Cependant, c’est une arme à un coup. La crosse permet de ranger 3 munitions préparées avec les 3 projectiles. Il a du coup, à mon avis, l’aspect d’un lance-grenades.

Les armes à distance, c’est bien, mais qu’en est-il du corps à corps ? Nerf ne propose pas de Katana, donc impossible de se prendre pour Michonne. Il existe cependant une épée, la Strikeblade, à l’aspect médiéval, mais je n’ai pas trouvé de distributeur en France. J’ai par contre été amusé de trouver de la part de Nerf une hachette en mousse, la Klaw Hatchet. Elle ne fait pas parti de la gamme Zombie Strike mais N-Force, un ensemble d’armes blanches, en mousse évidemment, proposé il y a quelques années. La hachette a un look de tomahawk moderne et trouve donc sa place dans l’arsenal face à une invasion zombie.

Mais l’arme de corps à corps la plus emblématique dans une apocalypse zombie reste la tronçonneuse. Et pour une tronçonneuse, il suffit de regarder les jouets de bricolage. Ma favorite est sans conteste la Tronçonneuse Bosch.Tronçonneuse Bosh

Elle est évidemment électrique, un collier de billes de plastique au niveau de la lame permet de simuler la chaine. Rien de tel pour interpréter Ash dans Evil Dead.

Au final, est-ce qu’on va réellement jouer aux zombies avec les Kidz ? Pas vraiment, le terme Zombie dans la gamme Zombie Strike de Nerf sera surtout un prétexte pour le design des lanceurs. La tronçonneuse et les hachettes, un délire de plus grands déjà habitué au visuel ou aux épées tronçonneuses de Warhammer 40.000. Les thèmes, c’est bien pour attirer l’attention. Après, on en fait ce que l’on veut.

À propos de... Darko Stankovski

iT guy, photographe et papa 3.0, je vous fais partager mon expérience et découvertes dans ces domaines. Vous pouvez me suivre sur les liens ci-dessous.

Précédent

La semaine de l’enseignement informatique 2014

Suivant

L’année Palace pour les Princesses Disney chez LEGO

  1. Papa Zombie

    Bonjour

    Je suis le papa des 2 petits zombies qur le cliché. Cette photo a beucoup choqué. Mes proches. Mes connaissances. Des inconnus!
    J’ai en effet proposé (et pas imposé) la marche Zombie à mes petits anges ….

    Ils se sont éclaté. Réellement. Et avec leur yeux d’enfants. Ils ne sont pas fan de jeu de tuerie ni de jeux violent de manière générale. Avec leur maman Zombie nous leur avons bien expliqué qu’il s’agissait d’un jeu. Qu’on allait jouer à se faire peur….

    On peut jouer aux Zombie avec des enfants du moment qu’on discute avec eux! D’ailleurs on peux faire beaucoup de choses avec les enfants du moment qu’on en parle et que cela sert à leur éducation!
    Noublions pas qu’un enfant c’est avant tout un adulte en devenir

    • Merci de ce témoignage. Il y a une chose très intéressante qui en ressort : la perception. Nous avons en effet tendance à oublier que nos enfants ne sont pas influencés comme nous par un « vécu ». Même si je pense qu’en ce qui concerne les zombies, n’importe qui peut trouver répugnant les écorchés, démembrés et autres. C’est une particularité par rapport à certains autres monstres. Et encore, les monstres ne le sont que parce que nous leur attribuons cette image. Aujourd’hui nos enfants grandissent avec l’Étrange Noël de Monsieur Jack, les Noces Funèbres ou (pire) Monster High. De quoi donner une image bien différente de nos films d’angoisse.

Laisser un commentaire

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén

En naviguant sur Dad 3.0, vous acceptez l’utilisation de cookies pour une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. Plus d'informations

Le blog Dad 3.0 utilise les cookies pour vous permettre une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visite. Dad 3.0 affichant des publicités, celles-si utilisent également des cookies pour un ciblage publicitaire. En continuant la navigation sur Dad 3.0, vous acceptez le dépôt et la lecture de cookies.

Fermer