Suite à la première présentation d’un jeu de société Lego, Banana Balance, voici un jeu plus d’actualité puisqu’il s’agit du jeu de société franchise du film The Hobbit. Bien moins médiatisé que les sets, à première vue, le jeu de société propose de construire une intéressante version miniature de la Comté. Qu’en est il du jeu ? Tout est dans l’article.

Le plateau de jeu et mise en place

Le plateau de jeu consiste en 16 trous de Hobbit et représentant le village de Hobbitebourg(Hobbiton). L’alignement des trous de Hobbit donne certes un aspect de camp militaire à Hobbitebourg, mais la base permet de modifier le plateau de jeu de manière assez astucieuse, ce qui sera exploité dans une variante.

Dans chaque trou, on place un jeton beige recouvert d’un jeton vert. Ce dernier a la forme du toit du trou. Les jetons sont évidemment mélangés avant d’être placés aléatoirement dans les trous de Hobbit. On dispose de 4 personnages, Gandalf, Dwalin, Kili et Fili, et du fameux dé Lego.

But du jeu

Le but du jeu consiste à retrouver tous les Nains perdus dans Hobbitebourg afin de partir à l’Aventure. Celui qui en possèdera le plus aura gagné.

Déroulement de la partie

Chaque joueur choisi un personnage (le jeu est prévu pour 2 à 4 joueurs) qui en eux même n’influent pas le déroulement du jeu.

À tour de rôle, chaque joueur jette le dé. Si le dé indique un nombre (zero, deux ou trois), le personnage se déplace du nombre de cases indiqué. Si le dé indique la carte, le joueur peut déplacer le personnage où il le souhaite.

Contenu boite Hobbit

Le contenu de la boite du Hobbit

Le joueur peut alors soulever le jeton du trou de Hobbit où il se trouve. Si il s’agit d’un Nain, il le garde et le tour est terminé. Sinon, il doit retourner un autre jeton en espérant en trouver un identique. Si c’est le cas, l’action dépend de la représentation du jeton :

  • Si il s’agit de Runes, il peut soulever un troisième jeton de n’importe quel trou de Hobbit pour tenter de faire apparaitre un nain. Si c’est le cas, il peut le garde évidemment.
  • Si il s’agit de Hobbits, il peut soulever secrètement (c’est à dire sans le montrer aux autres joueurs) n’importe quel jeton et voir ce qu’il représente avant de le remettre à sa place.
  • Si il s’agit de nourriture, il peut choisir un adversaire qui a trouvé au moins un Nain qui devra retourner un des jetons de Nain dans un trou de Hobbit de son choix.

La partie d’arrête lorsque les 10 Nains ont été retrouvés.

L'utilisation des Torches.

Les torches servent à soulever les jetons.

Les jeux Lego prévoient toujours des variantes de règles. On retiendra dans ce cas la présence d’une tuile Thorin et Bilbo. Thorin est un nain mais il doit être retrouvé en dernier. Il est évidemment placé sur un jeton beige (celui du fond du trou). Si il est découvert alors qu’il reste des Nains dans le village, il est simplement replacé et le tour s’arrête.

Bilbo est un Hobbit qui, si il est trouvé conjointement à un autre Hobbit, permet de voler un Nain au joueur de son choix… Petit bonus intéressant.

Opinion

Sur le jeu

Si il y a une bonne part de hasard, le principe du jeu est basé sur le Mémory : il faudra se souvenir quelles sont les tuiles retournées, quelles sont les paires à reformer, où est le Nain retourné en second. Bien entendu, le hazard du jet de dé et le déplacement ajouteront un certain désordre par rapport au Mémory : ce n’est pas parce que vous savez où est le Nain que vous pourrez l’atteindre à votre tour. De ce fait, the Hobbit est plus compliqué qu’un simple Mémory, choisir comment déplacer son personnage est presque aussi important que de se souvenir où sont situés jetons. On peut même dire que le choix du jeton à retourner a son importance et on pourra favoriser les jetons éloignés des adversaires.

Chaque trou de Hobbit abrite deux jetons, les beiges étant toujours sous les verts. Il y a 6 Nains sous un jeton vert, 4 Hobbits et 6 Runes. Les 4 Nains restants sont donc sous des jetons beiges avec 4 Hobbits, 2 Runes et 6 nourritures. La répartition est intéressante, d’une part car on ne risque pas de tomber sur un premier jeton nourriture (permettant de voler un Nain à un adversaire) alors que personne n’a encore de Nain, mais aussi pour orienter son choix de second jeton à retourner.

Intérêt des pièces

Avec presque 400 pièces, nous avons une assez beau contenu pour un prix dans les normes des boites sous licence. L’ensemble propose tout de même 16 trous de Hobbit à l’échelle micro et une tente prêts à l’emploi. Les quatre figurines sont évidemment exclusives ainsi que les plaques à l’effigie des Nains, Hobbits, Runes et nourriture. Non pas qu’ils sont réutilisables (sinon des portraits accrochés à des murs pour Thorin, Bilbo ou Frodo…), mais c’est tout de même un argument de collectionneur.

The Hobbit est donc un jeu intéressant mêlant hasard, mais réflexion, de déplacement, et mémoire. Il passionnera certainement le publique jeune pour lequel il est destiné tout en permettant aux parents de jouer avec leurs enfants sans s’ennuyer. Le prix officiel de 34,99 € est peut être un peu élevé, bien que dans la norme des jeux sous licence. Il peut se trouver à moins chère, à l’heure de l’écriture de ces lignes, il est à moins de 27 € chez Amazon. Profitez en si vous êtes passionnés de l’univers du Seigneur des Anneaux.

À propos de... Darko Stankovski

iT guy, photographe et papa 3.0, je vous fais partager mon expérience et découvertes dans ces domaines. Vous pouvez me suivre sur les liens ci-dessous.